Dieu, Darwin, Marcel et moi

La Marseillaise – 29 juil. 2012

Ce spectacle d’un féminisme riant (…) dénoue subtilement les tensions ancestrales entourant le sexe féminin… belle revanche pour “le sexe faible”.

Juliane Lachaut