Un fauteuil pour l’orchestre – 22 mars 2011 – Le Bouton de rose

Conférence fort docte et bien documentée (…) -c’est tout un pan de cet objet de fantasme (le clitoris) qui est levé-. Et comme cela ne suffisait pas, madame donne de sa voix, qu’elle a fort belle, et chante. Cette conférence est un délicieux récital. L’intelligence et la tenue de ce récital réside dans le choix des textes pour nombre d’entre eux fort peu connus. Crus ou allusifs, sans jamais de vulgarité ou trop peu, c’est d’une grande pertinence dans le choix et d’une cocasserie irrésistible.

Denis Sanglard